Un groupe DCI largement majoritaire au sein de l’Assemblée des Départements de France

Au lendemain des résultats du second tour des élections départementales, Bruno SIDO, Président du groupe des départements de la droite, du centre et des indépendants (DCI), tient à saluer le courage et l’engagement de tous les candidats DCI qui se sont présentés et à féliciter tous les élus du groupe.
Au total, il constate avec satisfaction le basculement de 25 nouveaux départements (et de 3 départements à la majorité relative) dans le groupe DCI et regrette la perte du département de la Lozère

Bruno SIDO explique cette large victoire en raison :

  • D’une réforme territoriale gouvernementale inaboutie qui a rendu opaque toute visibilité et tout ancrage territorial auprès des électeurs,
  • D’un mode de scrutin incompréhensible qui a encouragé l’abstention,
  • De choix de candidatures qui ont favorisé le renouveau générationnel,
  • De logiques réussies de rassemblement qui se sont opérées entre l’UMP et ses alliés du Centre au sein des départements.

Il a rappelé que ces élections départementales, à forts enjeux nationaux, ont mis en exergue la volonté de nos concitoyens de porter un coup d’arrêt au recul du Gouvernement sur la conduite de politiques qui touchent à leur vie quotidienne (emploi, transport, logement, éducation, personnes âgées).

Pour autant, en raison de la forte poussée en faveur du FN, Bruno SIDO invite ses collègues à réfléchir sur ce qui détermine aujourd’hui le choix de nos compatriotes, et qui dépasse le traditionnel clivage gauche- droite, notamment les orientations à poursuivre demain au sujet de la réforme territoriale. Il regrette que trop d’électeurs, en faisant le choix de l’abstention, se soient désintéressés de ces élections qui rythment le devenir de leur quotidien.

Jeudi 2 avril prochain, se tiendra au sein de chaque département la session réglementaire qui permettra d’élire les futurs présidents de conseil départemental. Le groupe DCI, à présent majoritaire au sein de l’Assemblée des Départements de France, connaîtra alors l’ensemble de ses membres.