LE PRÉSIDENT DU CONSEIL DÉPARTEMENTAL AUTORISE 5 FOYERS DE VIE, AU MOINS 200 EMPLOIS SERONT CRÉÉS

A Boisset, Ytrac, Vezac, Le Rouget, Mauriac, Vincent Descoeur autorise 5 foyers de vie dans le Cantal, au moins 200 emplois seront créés.

Dans le cadre de son Schéma de l’Autonomie 2015-2019, le Département a dégagé 6 axes de travail prioritaires, autour desquels est organisée sa politique publique de soutien à l’Autonomie sur cette période. Une attention particulière est accordée à la spécificité des 2 publics pour qui la question des prises en charge et des accompagnements se pose avec plus d’acuité : le public en situation de handicap vieillissant et le public en situation de handicap psychique.

Le Conseil départemental souhaite contribuer à l’amélioration des réponses complémentaires apportées sur des champs bien spécifiques. Il est proposé de développer une offre locale, à destination des cantaliens mais également d’ouvrir ce type de réponse à des besoins régionaux voire nationaux. L’insuffisance du niveau de propositions en ce qui concerne la prise en charge du handicap psychique ou sensoriel incite le Conseil départemental à s’appuyer sur une réponse jugée alternative qui prend en compte les limites des solutions proposées dans le cadre d’un maintien à domicile et des solutions médicalisées en établissement.

Le foyer de vie peut être ce segment intermédiaire pour un public dont le principal besoin réside dans un accompagnement professionnel de qualité capable d’amener les repères suffisants pour garantir une stabilité de vie aux résidents. Les foyers de vie, hébergent des personnes handicapées adultes dont la dépendance les rend inaptes à toute activité professionnelle et qui ont besoin d’un soutien et d’une stimulation constante pour les actes essentiels de la vie courante ainsi que d’un suivi médical et paramédical régulier. Cependant ces personnes sont sensiblement moins dépendantes que celles accueillies en FAM ou en MAS. Ces foyers fonctionnent en internat, semi-internat, accueil de jour, accueil temporaire.

Les 5 projets (Boisset : Association Résidence Saint Nicolas, Ytrac : ACSL’AAH, Vézac : Association du Foyer d’Olmet, Mauriac : ADAPEI, Le Rouget : HANDI AIDE ) présentent un montant total d’investissements s’élevant à environ 20 M€, pour 200 places, et permettant la création de plus de 200 emplois.

Sur la base de l’analyse des projets par les services du Département et de l’audition le 7 novembre dernier des porteurs de projets par la commission présidée par Sylvie Lachaize, vice-présidente en charge de la Solidarité, il appartient au Président du Conseil départemental de décider des projets autorisés. Vincent Descoeur a donc décidé au regard :
• des besoins des personnes en situation de handicap,
• des projets présentés, tous de qualité, 4 au titre du handicap psychique et 1 au titre du handicap sensoriel,
• de l’équilibre entre les besoins des cantaliens (1/3) mais aussi de la réponse à un public plus large (2/3),
• du levier économique et en matière d’emploi que constituent ces projets,
d’autoriser les 5 projets présentés.

Lien vers le site du département du Cantal