Déplacement dans le Département du Nord

A l’invitation de Jean-René Lecerf, Dominique Bussereau, président de l’Assemblée des Départements de France (ADF), a effectué le 18 février 2016, une visite de travail dans le Département du Nord.

Les effets cumulés de la crise économique et sociale, de la baisse des dotations de l’Etat et la croissance exponentielle du coût de financement des AIS restant à la charge du Département ont mis les finances départementales dans la zone rouge. Comme l’a rappelé le Président LECERF “Pour le RSA, le reste à charge du Département s’élève à 282 millions d’euros, deux mois ne sont pas financés.”. Cette situation de grande précarité financière et budgétaire ne permet plus au Conseil départemental d’assumer ses compétences notamment en matière d’éducation ou de solidarités et condamne ses capacités d’investissements comme le Très Haut Débit ou la rénovation des collèges.

A ce jour, 15 collèges du Département sont aujourd’hui dans un état de grande vétusté, à l’instar du collège Robert-Schuman à HALLUIN, première étape de la visite de M. Bussereau, aujourd’hui dans un état proche du délabrement et qui a été contraint de fermer des salles de cours afin d’assurer la sécurité des élèves et des enseignants, sécurité aujourd’hui compromise.

Ce déplacement a également été l’occasion, pour les deux présidents, de rencontrer et d’échanger avec les représentants des acteurs économiques locaux, la Chambre de Commerce et de l’industrie, la Chambre des Métiers et de l’Artisanat et les organisations professionnelles et patronale.

Les échanges ont principalement porté sur la situation financière du Département et la nécessité de conjuguer les efforts et les énergies des acteurs économiques et intentionnels pour permettre aux bénéficiaires du RSA de retrouver le chemin de l’emploi dans le secteur marchand.

Ces questions ont également été au cœur des discussions entre les deux présidents et les représentants de la majorité départementale.

Comme ils l’ont rappelé lors de la conférence de presse qui a clôturé cette journée, le fond d’urgence de 50 millions d’euro qui a été annoncé par le Gouvernement en décembre 2015, est largement insuffisant pour permettre aux départements de faire face à leurs obligations. 11 millions d’euro seraient ainsi affectés au Département du Nord ce qui représente moins de 5 jours de versement du RSA.

Il appartient au Gouvernement de tirer toutes les conséquences de la Loi NOTRe, en permettant aux Départements de pouvoir disposer de tous les moyens nécessaires pour mettre en œuvre leurs missions de solidarités humaines et territoriales.