Ateliers des Départements de France : une dynamique territoriale rhodanienne innovante et ambitieuse !

Sous la présidence de Christophe GUILLOTEAU, le Département du Rhône a eu l’honneur d’accueillir, ce Mardi 28 novembre 2017, au sein de l’Hôtel du Département, la 2e édition des Ateliers des Départements de France », en présence du Président de l’ADF, Dominique BUSSEREAU.

Organisés autour d’une thématique intitulée « Le Rhône : une nouvelle dynamique territoriale au service des rhodaniens », ces ateliers ADF ont été l’occasion de valoriser et de mettre en perspective les actions et politiques particulièrement innovantes de la collectivité, notamment dans le domaine de la solidarité et du tourisme.

Depuis la rentrée 2017, l’Association des Départements de France (ADF) a lancé les « Ateliers des Départements de France ».

Organisées en co-construction avec les départements qui se portent volontaires, ces rencontres visent à valoriser et mettre en perspective les politiques dynamiques départementales.

Lors de ces rencontres qui se déroulent en présence de Dominique BUSSEREAU, Président de l’ADF, différents acteurs des politiques publiques départementales interviennent ; des élus aux représentants des forces vives et aux partenaires des collectivités.

Après les Hautes Alpes qui ont inauguré ces ateliers le 27 septembre 2017, Le Département du Rhône a eu l’honneur d’organiser la 2e édition, qui a eu lieu ce Mardi 28 novembre 2017 au sein de l’Hôtel du Département.

Un point presse a ouvert les débats, avant la tenue des deux tables rondes, en présence de Dominique BUSSEREAU et de Christophe GUILLOTEAU.

Au cours de ce point presse, Christophe GUILLOTEAU a insisté sur le « symbole fort que représente pour le Département du Rhône la tenue dans ses locaux de la deuxième session des Ateliers des Départements de France. Notre institution s’accorde parfaitement avec l’image d’artisans auquel le terme ateliers renvoie. Les lois NOTRe et Maptam ont profondément rebattu nos cartes structurelles et nous avons dû nous adapter à cette nouvelle configuration imposée par la loi. Notre retour d’expérience n’a pas seulement valeur de témoignage. Il constitue le mode d’emploi pour tous les départements qui demain, devront cohabiter avec une Métropole. »

Autour du thème central retenu pour ces ateliers « Le Rhône : une nouvelle dynamique territoriale au service des rhodaniens », Christophe GUILLOTEAU et Dominique BUSSEREAU ont donné rendez-vous aux acteurs et forces vives locales pour un après-midi d’échanges qui ont vu les deux tables rondes suivantes se succéder :

  • 14h30 : « Solidarités sociales et territoriales : Pour une nouvelle approche du Département » Les Solidarités composent l’ADN des prérogatives départementales. Sociales ou territoriales, les Solidarités font l’objet d’une approche profondément remaniée par le Département du Rhône. Optimisation des outils existants, valorisation de dispositifs uniques en France mais également refonte de l’aide aux communes et politiques volontaristes, comment le Département du Rhône renouvelle son leadership sur cette question.
  • 16h00 : « Tourisme et Patrimoine : Quels nouveaux contours pour l’attractivité du Rhône ? » Compétence majeure des départements, le tourisme est une des clés de l’attractivité du Rhône. Au-delà de la nécessaire promotion des territoires dont les modèles ont profondément changé, comment ce levier permet aujourd’hui de générer d’importantes retombées économiques pour le Rhône ?

Ces deux tables rondes ont ainsi permis de faire un état des lieux complet des initiatives représentatives du Département du Rhône et d’affirmer sa volonté d’inventer une nouvelle méthode et une nouvelle façon d’agir pour en faire une collectivité juste, équitable au service de l’ensemble des Rhodaniens dans un esprit de transparence.